Protocole d’accord SLECG-Gouvernement le Président Alpha Condé ne s’est pas encore prononcé !

Pourtant, tous les regards sont braqués sur le Palais Sékoutouréyah. Mais, jusqu’à présent le Président de la République, Pr Alpha Condé ne s’est pas encore prononcé sur la signature de l’accord entre le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) et le Gouvernement guinéen, qu’on lui a déposé tardivement dans la nuit du lundi 07 Janvier 2019, pour trouver un compromis sur la crise qui oppose les enseignants grévistes à l’Etat guinéen, en paralysant depuis trois mois maintenant le système éducatif guinée  afin que les élèves guinéens puissent dans l’ensemble reprendre le chemin de l’école.
Mais, en vain ! Le peuple de Guinée constate un mutisme du côté du Palais  Sékoutouréyah. Et, les langues commencent à se remuer sur ce retard que cette affaire est en train de prendre. Alors qu’une source proche de la Primature indique que, le Premier ministre Kassory Fofana, quant à lui, aurait approuvé ce protocole d’accord. Mais, personne ne sait aujourd’hui ce qui serait à l’origine de ce retard.
 Selon une source, tout porte sur un point au tour duquel les deux parties n’ont pas encore tombé d’accord. Mais, il s’agit de quel point ? De huit millions comme salaire de base de chaque enseignant guinéen ? S’interrogent les observateurs, qui suivent de prêt ce dossier, après avoir apprendre tard dans la soirée d’hier que, les assisses sont reportées ce mercredi au Palais du peuple.  
Affaire à suivre !
Bangoura Younoussa