Santé : En Guinée les mesures drastiques sont attendues pour stopper le COVID-19

Des mesures drastiques vont être prises par les autorités guinéennes pour tenter de freiner la propagation du Coronavirus. Réunis ce mardi 24 mars 2020, le Premier Ministre Kassory Fofana et plusieurs membres de son équipe, ont décidé de la fermeture des écoles pour une période de deux semaines, et d’imposer certaines restrictions aux citoyens en vue de circonscrire la maladie du Covid-19.

Selon nos informations, ces restrictions pourraient aller jusqu’à la fermeture des lieux de culte. Les grandes prières du vendredi pourraient être interdites dans les mosquées. L’objectif étant de limiter au maximum le regroupement des personnes. 

Les lieux de divertissement tels que les cabarets et autres boîtes de nuit vont également être fermées par les autorités de Conakry.

Toutes ces propositions vont être soumises au Président Alpha Condé qui va s’adresser à ses compatriotes dans les prochains jours. 

Les autorités de Conakry n’excluent pas un confinement progressif de la population pour tenter d’endiguer la maladie. 

En Guinée, quatre cas de Covid-19 ont été annoncés officiellement pour l’instant. La première patiente qui était internée au centre de traitement des épidémies à Nongo a finalement regagné son domicile. Elle a été testée négative après plusieurs jours de traitement. 

 

Mamadi O Doumbouya