Signature du protocole d’accord : toujours pas de compromis entre le SLECG et le Gouvernement

Il n’y a pas eu toujours de compromis au tour de la médiation de Tibou Kamara entre le SLECG et le Gouvernement guinéen, pour la signature du protocole d’accord, qui était censée d’être fait ce lundi soir à Conakry. Jusqu’à tard dans la nuit, les deux protagonistes n’avaient pas mis quelque chose sur le papier afin que, les enfants guinéens puissent effectivement reprendre le chemin de l’école sur l’ensemble du territoire national. Le processus  a été reporté  à mardi, 08 Janvier 2019.

En tout cas, c’est la principale information qui a été livré à la presse, par le secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah, dans une salle bondée   d’une foule d’enseignants grévistes, débout jusqu’à 23H.
Et le motif était simple, nous apprend notre source. « Le contenu dudit protocole d’accord, devrait être soumis à l’appréciation du Chef de l’Etat, avant sa signature mardi matin, en présence de l’inspecteur général du travail, dans un lieu non indiqué pour le moment », ajoute notre source, proche de la cellule de communication du SLECG.
Younoussa Bangoura pour lemtinguinée.com