Société civile : l’AGUIDAD et l’UGAF inaugurent leur nouveau siège à Matam

L’Association Guinéenne pour la Défense des Acquis Démocratiques (AGUIDAD) et l’Union Guinéenne Anti-fraude (U.G.A.F), toutes affiliées à la Coalition nationale des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CONASOC), ont procédé le dimanche 22 octobre 2017, à l’inauguration de leur nouveau siège commun, situé au carrefour Constantin, dans la commune de Matam. Ce nouveau siège est composé de cinq bureaux, d’une salle de réunion, d’un magasin, d’une toilette et d’un balcon. Cette cérémonie a été marquée par la présence de plusieurs personnalités dont  
 

le ministre Albert Damantang Camara, accompagné par M. Kaké, l’attaché de cabinet du ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique. A l’entame de son discours, le président de l’AGUIDAD a précisé l’objectif de son ONG. « L’AGUIDAD, créée le 20 Juillet 2011 et agréée le 07 novembre 2013 a pour objectif de défendre le régime démocratique ; dénoncer tout adepte de la mauvaise gouvernance ; féliciter et encourager les pratiques de la bonne gouvernance (…) », a-t-il déclaré, avant d’expliquer les motifs qui l’ont poussé à trouver ce nouveau siège. « On avait un siège anciennement, qui était enclavé. Difficilement, l’AGUIDAD percevait les différentes correspondances qui lui étaient destinées. C’est pourquoi, on a jugé nécessaire de trouver un coin plus accessible à tous. Nous sommes très heureux de nous retrouver ici aujourd’hui parce que le siège se trouve au niveau du carrefour Constantin, qui est accessible à tous », a ajouté le président de l’GUIDAD, M. Mohamed Ansa Diawara. Selon lui, l’AGUIDAD et l’UGAF, dans leur rôle de veille, d’alerte, d’interpellation et de proposition, continueront à se battre pour atteindre les objectifs qu’elles se sont fixés, avec bien sûr l’appui des bonnes volontés, du gouvernement, des partenaires techniques et financiers. Parlant des activités projetées par son ONG, le président de l’AGUIDAD compte sensibiliser la population pour la préservation de la paix en Guinée. « L’AGUIDAD est une ONG, qui, sans nous, en fonction de nos textes, doit continuer à vivre. Nos projets, comme on l’a dit, c’est la défense des acquis démocratiques. Et qui parle des acquis démocratiques parle forcément du régime démocratique, parle aussi des élections, de la bonne gouvernance et de la paix. Donc, l’AGUIDAD continuera à sensibiliser la population guinéenne et les gouvernants à pérenniser la paix et  la bonne démocratie dans notre pays (…) », promet-il. L’Union Guinéenne Anti-fraude (U.G.A.F), créée aussi le 10 Juin 2011 et agréée le 22 Septembre 2014, a pour objectif la lutte contre toute sorte de fraude, a fait remarquer le président de ladite ONG, M. Sidiki Diaby. « On a créé cette ONG parce qu’on a vu qu’il faut cette ONG en Guinée, qui lutte contre les fraudes. Notre ONG n’est pas gouvernementale ni affichée politiquement. Son objectif c’est aider la population afin de réduire les fraudes à 95% », souligne-t-il. Prenant la parole, le ministre Albert Damantang Camara a tout d’abord salué ces deux structures pour leur travail, avant de les inviter à suivre leurs différents objectifs. « Cette manière de rappeler au gouvernement son devoir de redevabilité est à saluer. Nous souhaitons que vous fassiez en sorte que l’AGUIDAD soit toujours là pour rappeler à ceux qui viendront que ce qui s’est fait pour consolider notre démocratie et la bonne gouvernance ne doit plus cesser. 
Mamadi Kourouma pour lematinguinée.com