Suspension de la grève/ voici l’accord trouvé entre les deux parties

« Nous sommes heureux de vous dire que le gouvernement et le SLECG sont parvenus à un accord », a entamé le Médiateur de la République dans une salle du 28 septembre, remplie d’enseignants et de journalistes.

Mais que dit le protocole d’accord lu par l’inspecteur général du travail ? 
1) Levée de la suspension du Secrétaire Général du SLECG  Aboubacar Soumah et payement de ses arriérés de salaire ;
2 ) Les 30% restants seront payés comme suit : fin mars 2018 avec effet rétroactif à compter du 1er janvier 2018 pour les enseignants en activité. Novembre et décembre 2017 pour les retraités;
3 ) Ouverture d’un couloir de négociations du 02 au 25 mai 2018 sur le point concernant la fixation du salaire de base des enseignants à huit millions de francs guinéens;
4)  Tous les enseignants mutés ou demis de leurs fonctions pour la grève, doivent être remis dans leurs droits. Nul ne sera sanctionné ou poursuivi pour avoir  participe à la  grève;
5) La grève suspendue.
Tibou, et Gassama honorés, le ministre du Budget hué !
Dès l’entrée de la délégation gouvernementale dans la salle, les syndicalistes lui ont rendu hommage en criant Tibou ! Tibou ! Tibou ! Si Tibou ne faisait pas partie de la délégation venue ce soir, on allait crier, nous confie un syndicaliste. Lorsqu’il a été présenté au public, Kalifa Gassama Diaby aussi a bénéficié des mêmes honneurs.  Le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbaya, a été hué par les enseignants. « Zéro ! Zéro! zéro ! », ont-ils scandé.
Depuis le palais du peuple Mamadi Oumar Doumbouya pour lematinguinée.com