UGTG reporte sa marche : Les raisons selon Facinet Bangoura.

La marche pacifique de l’Union Générale des Travailleurs de Guinée  (UGTG) qui était prévue ce mercredi 16 mai 2018, pour demander la libération du syndicaliste Aboubacar Sidiki Mara a été reportée à la dernière minute  pour une date ultérieure pour des raisons de sécurité de leur groupe  selon Facinet Bangoura secrétaire chargé à la revendication.

Et ce matin au carrefour du port autonome de Conakry un dispositif sécuritaire d’un pick up de la gendarmerie était déjà visible pour éviter tout débordement de la marche ou plutôt les empêcher.
Joint au téléphone ce mercredi 16 mai 2018, Facinet Bangoura donne ainsi les raisons de cette annulation « Hier à la dernière minute, nous avons reçu certaines informations  qui nous ont permis de prendre des mesures de sécurité, parce que d’une source très sûre il paraitrait qu’ils avaient préparé des loubards pour s’infiltrer dans notre groupe pendant la marche. Après c’est pour  trouver des prétextes  afin d’aggraver la situation et c’est dans cet esprit que nous avons préféré reporté afin de voir quelle est la nouvelle formule a adoptée. Mais quand nous sortirons aujourd’hui de la réunion extraordinaire du bureau exécutif nous détermineront la prochaine ligne à suivre »
 
Mais selon nos sources, cette marche serait reportée suite au rejet par les autorités du courrier qui les a été adressé  de la part de l’UGTG, mais cette version a été rejetée à bloc « Non. Hier ont était en réunion effectivement au gouvernorat, au niveau de la marie quand nous sommes allés déposer le courrier où le secrétaire général nous a fait savoir qu’il faut  deux à trois personnes qui doivent signer le courrier. Et nous avons repris le courrier et déposer ».
Et il ajoute « Aucune date n’est retenue et probablement peut être sa pourrait être un meeting, une marche ou aller directement en grève, d’où les trois alternatives ».

Alphonse Y pour le matinguinée.com