UNFPA: Fin de la mission de son représentant en Guinée.

Cheick Fall représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a bouclé sa mission  de travail dans notre pays ce mercredi 10 octobre 2018, pour  servir désormais en  Guinée Bissau dans les jours à venir.

Après trois  années  de  service  à la tête de l’institution, Cheick Fall quitte la Guinée pour  se rendre en Guinée Bissau. Pour ce faire, une cérémonie a été organisée dans ce sens pour lui dire au revoir de la part non seulement du gouvernement mais aussi des différentes ONG et réseaux de la place.
Dans les interventions des uns et des autres, notamment le réseau des médias en population et développement, le réseau des communicateurs traditionnels, tous ont félicité Cheick Fall  pour  les efforts fournis par son  institution  dans le cadre de la formation de leurs membres à travers les ateliers organisés à cet effet.
 Prenant la parole, le ministre d’Etat, ministre de la santé, Fréderic Niankoye Lama, a au nom  du ministre du plan, du premier  ministre  et de  son gouvernement, mais aussi du chef de l’Etat Pr Alpha Condé  remercie Cheick Fall  pour le travail qui a été bien accompli en Guinée, ensuite le félicité pour tout ce qu’il a fait au nom de son institution. «  Il a été à la hauteur de la tâche, c’est pourquoi nous disons merci et nous le félicitons ».
A la tête du fonds des nations Unies pour la population depuis le 07 décembre 2015 en Guinée, Cheick Fall   a tenu d’abord a remercié le chef de l’Etat en ces termes « je voudrais d’emblée remercié le Pr Alpha Condé président de la république de m’avoir permis de venir en Guinée comme représentant du fonds des nations unies pour la population, mais également apporté ma modeste contribution à  l’édification de ce pays, à lutter contre la mortalité maternelle , à faire reculer les frontières de la pauvreté et également à faire le potentiel de tout jeune soit épanouie ».
Selon lui durant les trois années à la tête de l’institution, beaucoup de résultats ont été obtenus, mais ce dit-il «  c’est grâce aux efforts concertés non seulement de tous les partenaires au développement en général, mais des partenaires des nations unies en particulier, mais également avec une forte présence, une forte implication des différents ministères sectoriels….  Et dans cela, il faut  également reconnaître  la contribution effective de la plupart des partenaires au développement »
Alphonse Y pouur lematinguinée.com