Afrique

Le Ghanéen Nana Akufo-Addo au Mali après la levée des sanctions de la Cedeao

Le chef de l’État ghanéen, Nana Akufo-Addo, président en exercice de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), est arrivé dimanche au Mali pour une visite officielle, cinq jours après la levée des sanctions ouest-africaines.

Au lendemain de la formation d’un gouvernement de transition le 5 octobre, l’organisation régionale a levé les sanctions, comprenant un embargo commercial et financier, imposées au Mali le 20 août, deux jours après le putsch qui a renversé Ibrahim Boubacar Keïta.

Mali : la Cedeao lève les sanctions après la nomination du gouvernement de transition

L’organisation ouest africaine a décidé de la levée des sanctions qui pesaient sur le Mali au lendemain de la nomination d’un gouvernement de transition. Celui-ci est composé de militaires, qui y tiennent plusieurs postes-clés, de membres de groupes armés, de technocrates et de quelques personnalités issues du M5.

[Chronique] En Tunisie, Kaïs Saïed réinvite la peine de mort à la table des débats

Les propos du président tunisien favorables à la peine capitale relancent la controverse. Cède-t-il à l’émotion populaire ou s’agit-il d’un calcul politique ?

« Je ne pense pas que la solution soit (…) de ne pas imposer la peine de mort » : dans cette récente déclaration de Kaïs Saïed, la double négation est le gant de velours et le propos la main de fer. Suite au viol et à l’assassinat de la trentenaire Rahma Lahmar dont le corps a été retrouvé le 25 septembre dernier, le président tunisien s’exprimait, lundi, lors d’un conseil national de sécurité.

Mali : l’ancien ministre Moctar Ouane nommé Premier ministre

Moctar Ouane, le nouveau Premier ministre malien, a désormais 48 heures pour former son gouvernement. Cet ancien ministre des Affaires étrangères s’était un peu éloigné de la vie politique malienne ces dernières années. Il était depuis quelques temps conseiller diplomatique à l’UEMOA. Au sein de la classe politique malienne, la nomination d’un civil comme Premier ministre semble faire consensus.Le nouveau Premier ministre malien Moctar Ouane n’est pas du marigot politique local.

ADO: “la place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne électorale, mais en prison”

Le président ivoirien Alassane Ouattara, candidat à un troisième mandat controversé, a estimé que les candidatures de son prédécesseur Laurent Gbagbo et de l’ex-Premier ministre Guillaume Soro à la présidentielle du 31 octobre étaient des “provocations”. “Soro, comme Gbagbo, a été écarté car son casier judiciaire n’est pas vierge. Tous deux le savaient parfaitement : leurs candidatures relèvent de la provocation”, a affirmé le président Ouattara dans entretien publié jeudi par l’hebdomadaire français Paris Match.

Journée d'investiture au Mali, la junte toujours en discussion avec la Cédéao

Le nouveau président par intérim, l’officier à la retraite Bah N’Daw doit prêter serment ce vendredi 25 septembre, ainsi que le nouveau vice-président le colonel Assimi Goïta, chef de la junte qui a renversé l’ex-président IBK. Une double investiture donc, dans un contexte particulier, un peu plus d’un mois après le coup d’Etat, et alors que la CEDEAO n’a pas encore levé les sanctions qui pèsent depuis sur le Mali.
Daouda Yansane

Côte d’Ivoire – Hamed Bakayoko : « La revanche n’est pas un projet de société »

Alors que l’opposition appelle à l’union contre Alassane Ouattara, le Premier ministre, Hamed Bakayoko, monte au créneau. Défendant le bilan et le projet de son camp, il appelle à une élection apaisée le 31 octobre.

 

Mali: le retour en grâce du capitaine Sanogo, chef de la junte de 2012

La cérémonie officielle des 60 ans de l’indépendance du Mali, le 22 septembre, a vu la présence remarquée d’Amadou Sanogo, auteur du coup d’État de 2012. L’ex-chef de la junte est en attente de jugement pour « assassinat et complicité d’assassinat ». Lors de la cérémonie officielle des 60 ans de l’indépendance du Mali, on l’a vu sous plusieurs plans. D’abord descendant de l’arrière de son véhicule, portant des gants blancs. Autre remarque: il flottait un tout petit peu dans sa tenue d’apparat. Sur sa poitrine, des médailles. En main, un bâton de commandement.

Politique : Mali, la junte a finalement choisi...

Les chefs d’État de la région avaient donné jusqu’à ce mardi 22 septembre à la junte malienne pour annoncer un président et un premier ministre civils. C’est finalement une personnalité à la double casquette qui a été choisie : Bah N'Daw, ancien colonel major de l’armée aujourd’hui à la retraite, également passé par le poste de ministre de la Défense. La vice-présidence, elle, revient au chef de la junte qui a renversé IBK, le colonel Assimi Goïta. 
Daouda Yansane

Mali: dernières discussions et consultations à la veille de ultimatum de la Cédéao

Le Mali va-t-il enfin connaître l'identité de son président et de son Premier ministre de transition ? La feuille de route vers de nouvelles élections sera-t-elle bien tracée ? Des questions qui se font pressantes, car ce mardi expire l'ultimatum fixé par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à la junte qui a pris le pouvoir le 18 août dernier.
A suivre...
Daouda Yansane

Pages