Afrique

Présidentielle au Mali : le Premier ministre promet des moyens pour sécuriser le centre du pays et la présidentielle en juillet prochain

Soumeylou Boubeye Maïga, le Premier ministre malien, en visite dimanche dans le centre du pays, a promis tous les moyens nécessaires pour la sécurisation de cette région et assuré que le premier tour de l'élection présidentielle se tiendrait le 29 juillet.

Le président Français Emmanuel Macron en Tunisie pour soutenir la démocratie

 

Après sa tournée de novembre, Emmanuel Macron retourne sur le continent africain : avant le Sénégal en fin de semaine, il sera en Tunisie ce mercredi et jeudi. C'est sa première visite dans le pays depuis l'élection du président français. Elle intervient dans un contexte tendu.

La maison blanche lève l'interdiction visant les réfugiés de 11 pays

Les Etats-Unis ont levé lundi l'interdiction d'entrée sur le territoire américain qui ciblait des réfugiés de 11 pays, mais ont en contrepartie durci leurs conditions d'admission, a indiqué le département de la Sécurité intérieure (DHS) dans un communiqué.
Les responsables américains n'ont pas dévoilé la liste des pays concernés, mais il s'agirait de l'Egypte, l'Iran, l'Irak, la Libye, le Mali, la Corée du Nord, la Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan, la Syrie et le Yémen, selon les indications d'organismes s'occupant de réfugiés.

Liberia: le nouveau président George Weah a prêté serment

L’ancienne star du football africain, George Weah, et la vice-présidente Jewel Howard Taylor prêtent serment, au complexe sportif Samuel Kanyon Doe, à Paynesville, à l’est de la capitale Monrovia.

Cependant plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement du continent ont fait le deplacement pour assister à la cérémonie d'investiture de George Weah. Ce dernier s'est félicité de cet élan de reconnaissance à son endroit.

L'an un de Donald Trump au pouvoir/ses faits marquants

Le 20 janvier 2017, Donald Trump prête serment devant le Capitole à Washington, devient le 45e président des Etats-Unis et proclame : « Ensemble nous rendrons sa force à l’Amérique. Nous rendrons sa richesse à l’Amérique. Nous rendrons sa fierté à l’Amérique. Nous rendrons sa sécurité à l’Amérique. Et, oui, nous rendrons sa grandeur à l’Amérique ». Un an, jour pour jour après son investiture, qu’a-t-il réalisé ? Rappel de quelques faits parmi les plus marquants de cette première année au pouvoir.

Nucléaire iranien: Trump reste dans l’accord mais lance un ultimatum

 

Donald Trump a décidé de ne pas changer de politique à l'égard de l'Iran, en tout cas pas dans l'immédiat : pas de retrait, mais de nouvelles menaces. Concrètement, le président américain confirme la suspension des sanctions économiques contre l'Iran, comme le prévoit l'accord, en revanche, il prévient, il s'agira de la dernière suspension et il exige maintenant un « accord » avec les Européens, dans les 4 prochains mois, pour dit-il « remédier aux terribles lacunes » du texte.

Les élections présidentielles au Liberia: George Weah élu président

Avec une large victoire de 61,5% des voix sur 98,1% des bulletins dépouillés, George Weah gagne le second tour de la présidentielle et doit succéder le 22 janvier à Ellen Johnson Sirleaf à la tête du pays.
Lire la suite …

Au Cameroun l'écrivain Patrice Nganang relaxé, vers une expulsion

L'audience était prévue pour le 19 janvier, mais elle a finalement eu lieu ce mercredi 27 décembre. A Yaoundé, le procès de l'écrivain américano-camerounais Patrice Nganan a été expéditif. Il était poursuivi pour « apologie de crime » et « menaces » pour un post sur Facebook où il disait vouloir « donner une balle exactement dans le front de Paul Biya, le président camerounais ». Le tribunal a finalement prononcé la relaxe et l'abandon des poursuites, mais devrait l’expulser.

Au Cameroun l'écrivain Patrice Nganang relaxé, vers une expulsion

L'audience était prévue pour le 19 janvier, mais elle a finalement eu lieu ce mercredi 27 décembre. A Yaoundé, le procès de l'écrivain américano-camerounais Patrice Nganan a été expéditif. Il était poursuivi pour « apologie de crime » et « menaces » pour un post sur Facebook où il disait vouloir « donner une balle exactement dans le front de Paul Biya, le président camerounais ». Le tribunal a finalement prononcé la relaxe et l'abandon des poursuites, mais devrait l’expulser.

Crise au Zimbabwe: où en sont les négociations?

C'était toujours l'incertitude jeudi soir 16 novembre, pas d'annonce d'accord au Zimbabwe, malgré des heures de discussions depuis l'arrivée mercredi soir de deux émissaires sud-africains, deux ministères envoyés par Jacob Zuma. L'Union africaine a confié le dossier à la SADC, l'organisation sous-régionale d’Afrique australe, qui promet un sommet extraordinaire, mais sans préciser de date. Tout semble donc se jouer à Harare à la présidence où se déroulent ces négociations.

Pages