Faits divers

DPJ: les 25 présumés acteurs des violences à Wanindara arrêtés nient les fiats…

Arrêtés suite à la violence enregistrée à Wanindara, dans la haute banlieue de Conakry, violence dans laquelle trois personnes ont trouvé la mort dont un agent de la police,ces 25 présumés auteurs des violences à Wanindara ont été présentés hier mardi  à la presse. C’était à la DPJ. Parmi ces personnes arrêtées, figure un muézin d’une mosquée de la localité.

Crise sociopolitique en Guinée: Honorable Alpha Ibrahima Sila Bah demande au gouvernement de Dialoguer avec le syndicat

Au cours d’un entretien qu’il a accordé à notre reporter,  pour s’exprimer sur la crise qui paralyse actuellement le système éducatif guinéen, il y a maintenant un mois, le Député de l’Alliance Républicaine Alpha Ibrahima Sila Bah,  invite le gouvernement guinéen  à la table, pour dialoguer avec le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), à la grève des enseignants déclenchée  depuis le 03 Octobre dernier pour exiger au gouvernement d’augmenter le salaire de chaque enseignant à huit millions de francs guinéens.

Search for Common Ground : des journalistes à l’école de participation des citoyens à la gouvernance de la santé

Quelques journalistes de la presse en ligne sont depuis ce matin, à une formation de participation des citoyens à la gouvernance de la santé. Cette formation qui durera pendant trois jours, est organisée par Search for Common Ground avec l’appui financier de l’USAID, pour outiller des professionnels des médias sur la technique de traitement des informations sanitaire, afin de créer une compréhension entre les citoyens et les gouvernants, à travers la diffusion des informations non conflictuelles.

Violences à Wanindara : la police interpelle 25 personnes dont un muezzin.

Suites aux récents événements survenus  à Wanindara dans la commune de Ratoma et qui a coûté  la vie à trois personnes dont un brigadier chef de la police, 25 personnes dont une femme  et plusieurs adolescents ont été interpellés quelques heures après et  présentées ce mardi 13 novembre 2018, à la presse dans les locaux de la direction centrale de la police judiciaire (DPJ) de Kaloum. Les accusés ont tous niés les faits

Côte D’ivoire : La Guinée distinguée à L’ACA-SIETTA 2018.

La 12ème Conférence Annuelle de l'Alliance Africaine de Cajou et la troisième édition du Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l'Anacarde ACA-SIETTA 2018  viennent de prendre  2018 à Treicheveille à Abidjan la capitale ivoirienne, nous confie un confrère guinéen qui a pris part à cette rencontre.

Dégradation de la route de Forécariah: Dr Ousmane Kaba s’attaque aux cadres de localité

A l’occasion de son Assemblée Générale tenue ce samedi 10 Novembre 2018 à son siège sis à Nongo, le président du Parti des Démocrates pour l’Espoir(PADES), Ousmane Kaba   s’est violation attaqué  à la dégradation poussée de la route  de Forécariah mais aussi, aux cadres de cette préfecture qui, depuis la première République ont toujours dirigés ce pays mais, très malheureusement, ils sont incapables de résoudre ce problème routier de leur localité. Surtout, cette situation est catastrophique  ces derniers temps, pour la ville de combien de premier ministre en Guinée.

Guinée: le correspondant de la RFI convoqué ce lundi par la HAC

Le correspondant de RFI et de l’AFP en Guinée Mouctar Bah est convoqué ce lundi à 11 heures par la Haute Autorité de la Communication (HAC) pour y être entendu sur un de ses reportages sur les violences en cours en haute banlieue de Conakry. Selon nos informations, le reportage incriminé serait : « Guinée : deux hommes tués par l’armée dans une banlieue de Conakry ».

Tensions politiques : Bantama Sow appelle à la paix.

Contrairement à ses précédentes sorties médiatiques, Bantama Sow était ce samedi 10 novembre 2018, devant les militants en messager de paix pendant ces moments de tensions politiques dans le pays. A l’assemblée générale hebdomadaire de ce samedi  tenue au siège du parti à Gbessia  Bantama Sow, membre du bureau politique national a invité les guinéens à jouer à l’apaisement et de prôner la paix.

Violences en Guinée : Trois ministres s'expliquent.

Les ministres de la sécurité et de la protection civile, de la justice garde des sceaux, et celui de l’administration du territoire et de la décentralisation ont conjointement animés ce vendredi 09 novembre 2018, une conférence de presse  dans les locaux de la chancellerie du ministre de la justice pour apporter des précisons, des éclaircissements  sur les  différentes questions qui assaillent les populations de notre pays.
 

Violences à Conakry : cri de cœur de Rabiatou Serah Diallo

Il y a quelques jours, les populations de Conakry, notamment de haute banlieue sont plongées dans une violence sans précédente, à travers la mort des trois personnes tuées froidement à Wanindara, dans la commune de Ratoma. D’abord, deux jeunes assassinés par les forces de l’ordre et ensuite, un agent de la police a été tué au même endroit/

Pages