Santé

Edito Covid-19 : la Guinée en mode test…

Je vais le faire ou je ne le fais pas ? Un jour, c’est oui, j’y vais. Le lendemain c’est non, pas possible. Je ne peux pas le faire. Ce serait comme aller sur la chaise électrique, à la guillotine, devant le peloton d’exécution. Quelle terrible sentence que de s’entendre dire : « Oui, vous l’avez, on vous a testé, vous êtes positif » … Le coronavirus fait peur. On a peur d’aller dans un de ces centres où toute votre vie va se jouer.

Covid-19 les mesures contre cette pandémie battent le briquet

Alors que la pandémie prend une proportion inquiétante en Guinée, à cause de la flambée du chiffre, qui monte du jour au jour. Le gouvernement guinéen pour mettre sa population a l’abri, a envisagé une batterie de mesures, dont l’interdiction du regroupement d’un grand nombre de personnes,  notamment dans les véhicules de transports commun.

L’état d’urgence légèrement tempéré en Guinée

Conakry, 15 mai 2020 – Guinéennes, Guinéens, mes chers compatriotes,

 

Je viens devant vous pour faire le point de notre combat commun contre le COVID-19, à l’instar des autres pays du monde confrontés à cette pandémie. 

Depuis l’apparition du premier cas de coronavirus, le 16 mars dernier, le Gouvernement et les populations guinéennes se sont investis dans un plan de riposte pour endiguer cette épidémie. 

Bientôt 300.000 morts, le virus pourrait ne jamais disparaître, selon l’OMS

Le nouveau coronavirus pourrait “ne jamais disparaître” et devenir une maladie avec laquelle l’humanité devra apprendre à vivre, a averti l’Organisation mondiale de la santé, alors que le bilan mondial s’approche jeudi des 300.000 morts.

Au moment où des pays commencent à lever progressivement les restrictions imposées pour tenter de freiner l’épidémie apparue en décembre en Chine, l’OMS a lancé mercredi un message alarmant.

Covid-19 : 20 cas de morts désormais et 40% des cas confirmés introuvables

Le nombre de mort dû au covid-19 a augmenté, c’est l’agence en charge de la lutte contre cette pandémie qui l’a confirmé au cours d’une conférence de presse ce mercredi à son siège.  

 

Selon Dr Salomon Corvil, président conseiller au programme de formation en épidémiologie de terrain, les dernières statistiques obtenues pour la journée du 11 mai, sur 281 personnes prélevées, 85 se sont révélées positives soit 13%. Aucun nouveau décès n’a été enregistré parmi ceux qui sont hospitalisés.

Guinée : Le chef de quartier de Lambanyi sur la lutte contre Covid-19, « Je ne sais pas pour les autres, mais à Lambanyi on est pas impliqué… » dixit Mamadouba Bangoura

Le quartier Lambanyi considéré comme l'une des zones les plus touchées à Conakry par ce virus, est aujourd’hui ignoré par l'ANSS dans la lutte contre le Covid-19. Invité ce lundi 11 mai, dans l’émission appelée DIRSA de la radio soleil FM, le conseil du quartier de Lambanyi l'a savoir au cours du débat.

Andry Rajoelina défend le « Covid-Organics » sur RFI et France 24

Dans une interview à RFI et France 24, le président malgache a longuement défendu le mélange de plantes, dont l’artemisia, qu’il vante à ses pairs africains. La semaine dernière, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a rappelé à l'ordre les dirigeants qui auraient la tentation de promouvoir certains remèdes sans tests scientifiques, comme la tisane présentée par Andry Rajoelina, et envoyée à certains pays du continent. Le président malgache affirme que pour l’OMS et pour les critiques, « le problème, c’est que ça vient d’Afrique ».
Daouda Yansane

Santé : l'OMS met en garde contre une hypothétique ‘’immunité collective’’

L'immunité de groupe, ou immunité collective, est-elle une solution crédible dans la lutte contre le Covid-19 ? Le principe consiste a laisser le virus se propager dans la population pour qu'elle puisse développer des anticorps. La Grande-Bretagne y a songé, avant de faire marche arrière. La Suède et les Pays-Bas semblent s'y préparer. L'OMS tire la sonnette d'alarme : rien n'indique que l'immunité de groupe fonctionne. Ni qu'elle soit très humaine.« En épidémiologie animale, on s'inquiète du bien-être global du troupeau, un animal seul ne compte pas. Les humains ne sont pas des animaux.

La gestion du virus par Trump est «un désastre chaotique absolu», dit Obama

L’ancien président des États-Unis Barack Obama a estimé que la gestion de la pandémie due au nouveau coronavirus par son successeur Donald Trump était un «désastre chaotique absolu», ont rapporté samedi des médias américains.

Santé : les jeunes dans la grande croisade contre covid-19

Joint au téléphone par notre rédaction, le président de ce reseau en Guinée ‘’RAYDDA’’, Fadjimba Keita, décrit leur partition dans le grand branlebas de combat contre coronavirus en Guinée et en Afrique : « Nous pensons qu’en tant que jeunes panafricains, lorsqu’il y a une crise qui frappe notre continent, comme c’est le cas aujourd’hui, chacun de nous doit faire en sorte que cette crise puisse être anéantie. C’est pourquoi nous dans cette croisade lancée, avons plutôt voulu sensibiliser à notre manière.

Pages