Violences post-électorales : les femmes de l’opposition menacent.

Les femmes de l’opposition républicaine étaient ce lundi 22 octobre 2018, en réunion au QG de l’UFDG à la minière dans la commune de Ratoma. Dans une déclaration rendue publique, ces femmes ont interpellé l’Etat guinéen  sur les recents évenements dan la pays  au cas contraire elles menacent de descendre dans la rue.

Lycée Donka : les élèves reclament le retour des enseignants titulaires

Les élèves du lycée Donka dans la commune de Dixinn ont manifesté  ce lundi 22 octobre 2018, pour reclamer  le retour des enseignants titulaires dans les salles de classes. Ces élèves qui ont pris  la direction du centre ville ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes par les forces de l’ordre au niveau du pont 08 novembre.

Ecole guinéenne, au-delà de la revendication, la reforme ! (Par Mohamed Lamine Keïta)

L’Ecole guinéenne peine malgré les efforts du peuple à s’imposer comme l’incontournable chemin du devenir de la République. Bien de malins s’amusent à saboter tous les efforts consentis, pour des raisons inavouées et qui leurs sont  hautement intimes.

 Tant vaut l’Ecole, tant vaut la Nation ; entend – on pourtant  dire tous les jours en longueur des heures qui s’égrènent dans tous les pays du monde.

 

L’armée guinéenne nullement mêlée au maintien d’ordre : (Communiqué de l’Etat-major)

Des militaires ont-ils participé au rétablissement de l’ordre public ces derniers jours ? L’Etat-major des forces armées guinéennes est ferme : à chaque manifestation, les militaires sont confinés et ne prennent jamais part aux opérations de maintien de l’ordre public. Ceci est un rôle de la police et de la gendarmerie. C’est du moins ce que précise ce communiqué.
Lire ici le communiqué de l’Etat-major des FAG

Kaloum : la reprise toujours pas effective.

On peut dire que  les cours ont  timidement repris  ce lundi 22 octobre 2018, dans certaines écoles du centre ville Kaloum  avec un faible taux d’affluence des élèves regroupés par promotion dans des salles de classes. C’est le constat fait par notre reporter sur place.

Présidentielle au Cameroun : Obiang Nguema félicite Biya… avant les résultats officiels

"Sincères et effusives félicitations pour votre réélection" : alors que les résultats de la présidentielle camerounaise du 7 octobre ne sont pas encore connus, le président Paul Biya, candidat à un septième mandat, a déjà été félicité par son homologue équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema.

Grève du SLECG : Aboubacar Soumah toujours dans ses bottes !

Effectivement, les élèves guinéens commencent à reprendre le chemin de l’école. Mais, ce qui reste clair, de Yomou à Koundara, en passant par Kankan, Labé via Kindia et Conakry, le système éducatif est paralysé. Jusqu’à présent, certaines écoles n’ont pas repris des cours.

Massacres du 28 septembre : le procès se tiendra au cinéma liberté de Conakry ( Me Cheick Sako)

78 milliards de francs guinéens, c’est le budget prévisionnel pour la tenue du procès des massacres du 28 septembre 2009. Malgré  que la date dudit procès n’est pas encore fixée, mais il se tiendra dans la salle du Cinéma liberté dans la commune de kaloum. L’annonce a été faite ce vendredi 19  octobre 2018, par le président du comité de pilotage des événements du 28 septembre 2009  lors de leur troisième réunion.

EDG : le retour de délestage commence à Conakry

Il semble que même le Président de la République, Pr Alpha Condé n’est pas du tout satisfait de la gestion de Véolia, une entreprise française qui gère l’Electricité de Guinée (EDG) depuis quelques années. Parce que, le pays est toujours plongé dans l’obscurité. Pour preuve, en pleine journée, à partir de 15 heures de chaque jour, il n’y a plus de courant dans les quartiers à Conakry. Les coupures intempestibles sont très fréquentes. Cela provoque des dégâts dans les ménages. Du coup, trois femmes sont mortes à Touayah, dans la commune de Ratoma, des suites de coup de circuit.

Massacres du 28 septembre 2009 : le lieu et le budget du procès seront connus ce vendredi.

L’annonce a été faite ce vendredi 19 octobre 2018, par le ministre d’Etat, ministre de la justice  garde des sceaux à l’occasion de l’ouverture des travaux  de la  troisième réunion des membres du comité de pilotage des événements du 28 septembre 2009.

Voici le compte-rendu du Conseil des ministres de ce jeudi 18 octobre 2018

Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des ministres a tenu sa session ordinaire ce jeudi 18 Octobre 2018 avec l’ordre du jour suivant :

Symposium de L’honorable Abdoulaye Sylla : le peuple de Guinée lui rend un dernier hommage.

L’honorable Abdoulaye Sylla, député uninominal de l’UFR (Union des Forces Républicaines) et vice-président du groupe parlementaire alliance républicaine, décédé dans la nuit du mardi, par suite d’une courte maladie à l’hôpital Sino-guinéen de Kipé (Ratoma), rejoindre demain vendredi sa dernière demeure dans un cimetière de Boké.

Taouya : Trois personnes périssent dans un incendie.

Trois  morts uniquement   des  femmes dont deux (2) appartenant à une même famille, et des dégâts matériels importants, c’est le triste bilan d’un incendie qui s’est produit dans la nuit  du mercredi au jeudi 18 octobre 2018,  au quartier Taouyah dans la commune de Ratoma.  Selon, les témoins un court-circuit serait à l’origine du drame qui s’est déclaré aux environs d’une heure et 2heures.

Pages