Protocole d’accord SLECG-Gouvernement le Président Alpha Condé ne s’est pas encore prononcé !

Pourtant, tous les regards sont braqués sur le Palais Sékoutouréyah.

Protocole d’accord: la signature prévue ce mercredi au palais du peuple (Aboubacar Soumah)

C’est finalement ce mercredi 9 janvier 2019, que le protocole d’accord tant attendu par les enseignants grévistes sera signé entre l’équipe gouvernementale et le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) au palais du peuple de Conakry. L’annonce a été faite par Aboubacar Soumah secrétaire général du SLECG après sa rencontre avec l’équipe de négociateurs dans un complexe hôtelier de la place.

Signature du protocole d’accord : toujours pas de compromis entre le SLECG et le Gouvernement

Il n’y a pas eu toujours de compromis au tour de la médiation de Tibou Kamara entre le SLECG et le Gouvernement guinéen, pour la signature du protocole d’accord, qui était censée d’être fait ce lundi soir à Conakry. Jusqu’à tard dans la nuit, les deux protagonistes n’avaient pas mis quelque chose sur le papier afin que, les enfants guinéens puissent effectivement reprendre le chemin de l’école sur l’ensemble du territoire national. Le processus  a été reporté  à mardi, 08 Janvier 2019.

Grève des enseignants : Une manif populaire prévue le lundi prochain (Aboubacar Soumah)

Malgré le gèle de salaires, des menaces de radiations et autres intimidations du gouvernement, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée ‘ (SLECG) ne désarme pas. Il compte aller jusqu’au bout. Aboubacar Soumah annonce une grande manifestation populaire le lundi prochain. Il l’a fait savoir ce jeudi 03 janvier lors de leur assemblée générale tenue à leur siège à Donka.

Dernier congrès de l’année du SLECG : Aboubacar Soumah invite les enseignants grévistes à resserrer les rangs…

Le syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) d’Aboubacar Soumah a tenu son dernier congrès de l’année 2018 ce samedi dans son siège à Donka. Et, un seul point était à l’ordre du jour, inviter les enseignants grévistes à la détermination jusqu’à l’obtention de gain de cause, celle d’amélioration de leur condition de vie, en augmentant le salaire de chaque enseignant guinéen à huit millions de francs guinéens.

Menace de radiation des enseignants : Cette réponse d'Aboubacar Soumah au PM

Le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée ( SLECG)  et certains enseignants ont  au sortie d’une réunion ce vendredi 28 décembre 2018 avec les enseignantes de la commune de Kaloum, mis en garde le premier ministre  Kassory Fofana sur une éventuelle radiation d’un enseignant dans l’effectif de la fonction publique.

Pages