Procès Paul Moussa Diawara : le rapport d’audit de l’expert rejeté par la défense

Le procès de Paul Moussa Diawara et don DAF Inza Bayo se poursuit au tribunal  correctionnel de kaloum. L’audience de ce mercredi 25 juillet a porté  sur la comparution de l’ancien directeur général de l’office guinéen de publicité pur qu’il explique comment il a géré le montant de 14 milliards obtenus sur les redevances des sociétés des téléphonies mobiles, mais aussi des 14 milliards de francs guinéens dépenser sur les voyages d’études des cadres de l’OGP après le rapport d’audit d’expertise de l’expert Kaî Magassouba qui a été rejeté par les avocats de la défense.

Détournement à l’OGP : les avocats de la défense demandent la comparution de Bantama Sow.

Les avocats de la défense dans le dossier de Paul Moussa Diawara, ancien Directeur général de l’OGP et son ancien DAF, Inza Bayo, ont demandé ce mercredi 25 juillet 2018, la comparution du ministre des sports et du patrimoine historique et ancien président du conseil d’administration de l’OGP et de Hadja Odya Sidibé, actuelle directrice générale adjointe de l’OGP de comparaitre devant le tribunal afin de venir justifier sur les irrégularités de fonctionnement de l’OGP à leur temps.

Signature de la convention hôtelière: Dr Kassory Fofana invite les syndicalistes guinéens à se réformer

Au cours de la signature de la convention collective professionnelle pour le secteur de l’hôtellerie et de la restauration en république de Guinée tenue ce mercredi, 25 juillet 2018 à Conakry, le Premier ministre Dr Kassory Fofana a profité de cette situation pour s’exprimer sur la grève illimitée de l’inter central CNTG-USTG, qui paralyse maintenant le pays il y a de cela près d’un mois. Devant le patronat et les partenaires de la Guinée, Dr Kassory Fofana a invité les syndicalistes guinéens à se réformer. Nous vous présentons ici un extrait de sa déclaration. Lisez !

Mamadou Mansaré : ‘’ Nous sommes prêts à nous retourner à la table de négociation…’’

Ce mercredi, 25 Juillet 2018 à la Bourse du Travail, le médiateur de la république Mohamed Said Fofana a eu une tête à tête avec les leaders syndicaux de l’inter central (CNTG-USTG), pour inviter le syndicat de revenir à la table de négociation, pour amorcer la crise qui paralyse le pays il y a maintenant près d’un mois, suite à l’augmentation du prix du carburant par litre de 8 000gnf à 10 000gnf par le gouvernement de Dr Kassory Fofana, premier ministre guinéen, chef du gouvernement.

Bourse du travail : les syndicats acceptent de revenir à la table de négociation (médiateur de la république)

Malgré des incidents malheureux du lundi dernier entre les forces de l’ordre, des syndicats et le mouvement social, les syndicalistes acceptent de revenir à la table de négociation sans condition. En tout cas,  c’est l’annonce faite ce mecredi par le Médiateur de la République, Mohamed Said Fofana, suite à une rencontre qu’il a eu avec les leaders syndicaux à la Bourse du Travail.

SLECG : Aboubacar Soumah demande le service des examens de sortir des vrais résultats

Suite l’accusation portée sur son organisation sur le faible taux d’admis aux différents examens nationaux de cette année dont la rentrée en 7èmeannée, le BEPC et le Baccalauréat unique session 2018, le secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah, soucieux de la paix et de la réussite de ces examens  nationaux, a, au cours d’un point de presse animé ce mardi au siège du SLECG, rejeté en bloc cette accusation des autorités guinéennes, en particulier du ministère de l’Enseignement National et de l’Alphabétisation portée sur le SLECG mais aussi, Aboubacar Soumah a invité le service national c

Grève des syndicats/ Louis M’Bemba Soumah : ‘‘Nous ne reculons pas tant qu'on aura pas ce qu'on demande"

Après un lundi tourmanté,entre les forces de l’ordre et les syndicalistes,Louis M’Bemba Soumah, secrétaire général de l’USTG, affirme qu’ils ne reculeront pas, tant qu’ils n’auront pas ce qu’ils veulent : « Je suis très fier et content que nous soyons tous ici, ce matin. Il va falloir que nous resserrions les rangs, que nous consolidions notre unité et notre solidarité, cela est essentiel. Soyons comme je l’ai toujours dit, comme des frères et sœurs. Nous sommes d’une même famille, nous sommes tous couchés au même moment dans des endroits différents.

Migration clandestine : des jeunes guinéens rapatriés racontent leur calvaire

Malgré les efforts fournis par l’OIM, l’organe en charge d’apporter une assistance aux migrants, notamment de la Libye, le fléau est toujours  pratiqué nonobstant les conséquences liées à ce phénomène. De retour en Guinée, certains jeunes migrants rapatriés de la Libye par l’OIM, ont formé une association au cours de laquelle, ils expliquent comment leur  aventure s’est transformée en calvaire. Lisez !

Bourse du travail : « Le dialogue est rompu », dixit Mamadou Mansaré.

Ce lundi 23 juillet 2018, a été un moment dure pour les syndicalistes de l’inter-centrale CNTG-USTG, malgré qu’il ait lancé la grève illimitée. Ils ont été empêchés de marcher dans le centre ville de Kaloum pour finir à la Tannerie. Alors face à tout ces empêchements ça et là par la police, Mamadou Mansaré annonce la fin du dialogue entre le gouvernement et syndicat qui a été sollicité par le

Grève des syndicalistes : Mamadou Mansaré menace de porte plainte contre le général Bafoé

Mamadou Mansaré vice-président du comité de négociations de l’inter-centrale CNTG –USTG menace de porter plainte contre le colonel Bafoé pour dit-il pour des répressions que les syndicalistes ont été victimes de la part de la police ce lundi 23 juillet 2018, au marché Niger de Kaloum Selon Mamadou Mansaré le combat qu’ils mènent aujourd’hui est dans l’intérêt de tous les guinéens

Urgent: les marcheurs dispersés par les forces de l’ordre à la tannerie...

La marche des Forces sociales vient d’être dispersée par les forces de l’ordre déployées au niveau du rond-point de la tannerie.Depuis 5h du matin, un important dispositif sécuritaire avait été placé rond-point de la tannerie pour empêcher la manifestation des forces sociales..

Conakry : Bourse du travail pris d’assaut par les forces de l'ordre, Mamadou Mansaré violenté

Depuis 5 heures du matin de ce lundi, 23 juillet 2018, la bourse du travail est encerclée par des bérets rouges. Des syndicalistes sont bloqués d’abord par les bérets rouges et maintenant,  ceux sont des gendarmes et la police qui sont présents sur le lieu. Ils sont là pour empêcher la tenue de la réunion des syndicalistes, prévue ce lundi à partir de 10 heures, suite à la hause du prix du carburant par litre de 8 000GNF à 10 000GNF par le gouvernement de Dr Kasory Fofana. 

Lettre ouverte à monsieur le Premier ministre Kassory Fofana(Par Laye Mamadi Condé)

Monsieur le Premier Ministre,
Permettez-moi tout d’abord, de vous adresser mes félicitations par rapport à votre nomination à la Primature de notre pays. Je vous souhaite beaucoup de réussite et succès dans vos projets, vos entreprises et actions.

Affaire Paul Moussa Diawara : le tribunal a rejeté l’irrecevabilité de la constitution de partie civile de l’agent judiciaire de l’Etat

Poursuivit pour malversation financière par le Tribunal de Première Instance de Kaloum, l’audience de Paul Moussa Diawara, ancien Directeur Général de l’OGP de ce vendredi 20 juillet 2018 a été marqué par la réaction du juge en charge du dossier, qui fait suite aux exceptions soulevées  lors de l’audience précédente dans cette affaire par la défense.

Négociations Syndicats-Gouvernement : encore un autre échec, la grève reste maintenue

Les négociations entre le gouvernement et l’inter-centrale CNTG-USTG  ont de  nouveau échouées ce vendredi 20 juillet 2018. Malgré l’intervention du médiateur de la république, les syndicalistes restent campés sur leurs positions  qui consistent à  ramener le prix du carburant à 8000fg au lieu de 10000 fg.

Pages