RESSOURCES MINÉRALES DE LA GUINÉE

BAUXITE
Réserves mondiales de bauxite avec moins d’1 % exploitées, une bauxite de haute qualité avec un contenu relativement riche en alumine, allant de 40 % à plus de 50 %.
Les gisements de bauxite ne requièrent pas de techniques d’extraction complexes ; les coûts d’extraction sont relativement bas
L’objectif du gouvernement est de passer des 18 millions de tonnes par an actuelles à plus de 50 millions de tonnes en 2020 ;
Le Gouvernement a adopté un plan directeur des infrastructures afin de permettre le partage des coûts entre promoteurs

MINERAI DE FER
Quelques-uns des meilleurs gisements de minerai de fer inexploités : Simandou Nord, Nimba, Zogota, entre autres.
Gisements à haute teneur en fer > 60 %

OR
Toutes les mines d’or guinéennes sont des exploitations à ciel ouvert
La ceinture d’or de Birimian n’a pas encore pleinement libéré son potentiel
L’or reste une valeur sûre pour les investisseurs à long terme
Main d’œuvre qualifiée disponible

DIAMANTS
Deux types de gisements : primaire et secondaire
Les gisements primaires : kimberlite (bon indice de découverte)
Les gisements secondaires : source de l’actuelle production guinéenne

AUTRES RESSOURCES
Uranium : Kissidougou-Kérouané-Mali
Métaux communs (nickel, cuivre, cobalt, manganèse…) : bons indices sur le mont Kakoulima, à Koundara, Boffa, et Kissidougou, dans la région de Faranah
Terres rares : des géologues ont relevé des indices sérieux dans de nombreuses régions de la Guinée, particulièrement celle de Macenta-Kissidougou-Kérouané
Graphite : de bons indices sont connus à Nzerekoré