Aéroport Internationale de Conakry : les travailleurs menacent d’aller en grève la semaine prochaine

Si rien n’est fait d’ici le 02 août 2018, les travailleurs de l’aéroport international de Conakry Gbessia déclencheront une grève générale et illimitée qui touchera toute la plateforme aéroportuaire de Conakry
.C’est une annonce faite par les organisations syndicales des différents services de l’aéroport international Conakry Gbessia via une copie de leur avis de grève.
Selon nos informations, cet avis de grève est relatif au respect du mot d’ordre de grève déclenchée par l’inter- centrale syndicale CNTG-USTG à laquelle ils se reconnaissent.

Humanitaire: l’ONG Espoir d’Afrique lance ses activités en Guinée

A travers une conférence de presse que le représentant de l’Association Humanitaire Française Espoir d’Afrique, basée à Strasbourg (France)  a animé ce jeudi, 26 juillet 2018 à Conakry, ONG Espoir d’Afrique a procédé au lancement officiel de ses activités en République de Guinée et  à  la remise de dons de certains orphelinats de l’intérieur du pays, notamment à Coyah. Cette ONG a été 

Rencontre Syndicat-Gouvernement : les négociations rompues après la sortie médiatique du PM Kassory

Suite à la sortie médiatique hier du premier ministre Ibrahima Kassory Fofana lors de la cérémonie de signature d’une convention collective pour les sous-secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, le PM a dans un langage de fermeté, indiqué que le rôle du syndicat c’est de défendre les travailleurs, mais pas d’engager de confrontations.

Grève générale/retourne des syndicalistes sur la table de négociation" appel lancé par Kiridi Bangoura a-t-il porté ses fruits?

Le ministre d’Etat, ministre Secrétaire général de la Présidence, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, Porte-parole du Président de la République, était l’invité de ‘‘Espace Expression’’ le mardi 24 juillet 2018.Le débat était axé sur la crise sociale qui paralyse le pays depuis quelque semaines.

Le JT du 25/07/2018 de la RTG Koloma/En savoir plus sur lematinguiée.com

Procès Paul Moussa Diawara : le rapport d’audit de l’expert rejeté par la défense

Le procès de Paul Moussa Diawara et don DAF Inza Bayo se poursuit au tribunal  correctionnel de kaloum. L’audience de ce mercredi 25 juillet a porté  sur la comparution de l’ancien directeur général de l’office guinéen de publicité pur qu’il explique comment il a géré le montant de 14 milliards obtenus sur les redevances des sociétés des téléphonies mobiles, mais aussi des 14 milliards de francs guinéens dépenser sur les voyages d’études des cadres de l’OGP après le rapport d’audit d’expertise de l’expert Kaî Magassouba qui a été rejeté par les avocats de la défense.

Détournement à l’OGP : les avocats de la défense demandent la comparution de Bantama Sow.

Les avocats de la défense dans le dossier de Paul Moussa Diawara, ancien Directeur général de l’OGP et son ancien DAF, Inza Bayo, ont demandé ce mercredi 25 juillet 2018, la comparution du ministre des sports et du patrimoine historique et ancien président du conseil d’administration de l’OGP et de Hadja Odya Sidibé, actuelle directrice générale adjointe de l’OGP de comparaitre devant le tribunal afin de venir justifier sur les irrégularités de fonctionnement de l’OGP à leur temps.

Siguiri:Le Préfet rencontre deux communautés en litige sur un site conflictuel

Le  préfet de Siguiri Elhadj IBrahima Kalill Keita en compagnie de certaines autorités préfectorales, a rencontré lundi 23 juillet deux communautés en conflit (Badamako et Dorah), pour tenter de rémedier le différent qui existe entre eux. Une portion de terre en état d’exploitation artisanale de l’or est la source de ce conflit qui oppose les deux villages (Badamako et Dorah) dont chacun d'entre eux réclme la propriété.

Signature de la convention hôtelière: Dr Kassory Fofana invite les syndicalistes guinéens à se réformer

Au cours de la signature de la convention collective professionnelle pour le secteur de l’hôtellerie et de la restauration en république de Guinée tenue ce mercredi, 25 juillet 2018 à Conakry, le Premier ministre Dr Kassory Fofana a profité de cette situation pour s’exprimer sur la grève illimitée de l’inter central CNTG-USTG, qui paralyse maintenant le pays il y a de cela près d’un mois. Devant le patronat et les partenaires de la Guinée, Dr Kassory Fofana a invité les syndicalistes guinéens à se réformer. Nous vous présentons ici un extrait de sa déclaration. Lisez !

Mamadou Mansaré : ‘’ Nous sommes prêts à nous retourner à la table de négociation…’’

Ce mercredi, 25 Juillet 2018 à la Bourse du Travail, le médiateur de la république Mohamed Said Fofana a eu une tête à tête avec les leaders syndicaux de l’inter central (CNTG-USTG), pour inviter le syndicat de revenir à la table de négociation, pour amorcer la crise qui paralyse le pays il y a maintenant près d’un mois, suite à l’augmentation du prix du carburant par litre de 8 000gnf à 10 000gnf par le gouvernement de Dr Kassory Fofana, premier ministre guinéen, chef du gouvernement.

Bourse du travail : les syndicats acceptent de revenir à la table de négociation (médiateur de la république)

Malgré des incidents malheureux du lundi dernier entre les forces de l’ordre, des syndicats et le mouvement social, les syndicalistes acceptent de revenir à la table de négociation sans condition. En tout cas,  c’est l’annonce faite ce mecredi par le Médiateur de la République, Mohamed Said Fofana, suite à une rencontre qu’il a eu avec les leaders syndicaux à la Bourse du Travail.

À Johannesburg, le Sommet des Brics s’ouvre sur fond de guerre commerciale de Trump

Si le Sommet des Brics, qui s'ouvre aujourd'hui à Johannesburg en Afrique du Sud, a pour thème la "croissance inclusive" et la "prospérité partagée", c'est surtout le contexte de "guerre commerciale" lancée par le président américain qui va donner le ton.

Le JT du 24/07/2018 de la RTG Koloma/En savoir plus sur lematinguinée.com

Aboubacar Soumah du SLECG répond à Bantama Sow « Bantama Sow ne m’a jamais connu par le passé parce qu’on ne s’est jamais croisé »

Le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) Aboubacar Soumah a au cours d’un point de presse animé ce mardi 24 juillet 2018, à leur siège à Donka répliqué aux propos du ministre des Sports Bantama Sow qui l’a traité le samedi dernier lors de l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel comme quelqu’un qui a changé de mine après la grève des
enseignants qu’il a dirigée et qu’il roule en même temps actuellement dans une RAV4

SLECG : Aboubacar Soumah demande le service des examens de sortir des vrais résultats

Suite l’accusation portée sur son organisation sur le faible taux d’admis aux différents examens nationaux de cette année dont la rentrée en 7èmeannée, le BEPC et le Baccalauréat unique session 2018, le secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah, soucieux de la paix et de la réussite de ces examens  nationaux, a, au cours d’un point de presse animé ce mardi au siège du SLECG, rejeté en bloc cette accusation des autorités guinéennes, en particulier du ministère de l’Enseignement National et de l’Alphabétisation portée sur le SLECG mais aussi, Aboubacar Soumah a invité le service national c

Grève des syndicats/ Louis M’Bemba Soumah : ‘‘Nous ne reculons pas tant qu'on aura pas ce qu'on demande"

Après un lundi tourmanté,entre les forces de l’ordre et les syndicalistes,Louis M’Bemba Soumah, secrétaire général de l’USTG, affirme qu’ils ne reculeront pas, tant qu’ils n’auront pas ce qu’ils veulent : « Je suis très fier et content que nous soyons tous ici, ce matin. Il va falloir que nous resserrions les rangs, que nous consolidions notre unité et notre solidarité, cela est essentiel. Soyons comme je l’ai toujours dit, comme des frères et sœurs. Nous sommes d’une même famille, nous sommes tous couchés au même moment dans des endroits différents.

Migration clandestine : des jeunes guinéens rapatriés racontent leur calvaire

Malgré les efforts fournis par l’OIM, l’organe en charge d’apporter une assistance aux migrants, notamment de la Libye, le fléau est toujours  pratiqué nonobstant les conséquences liées à ce phénomène. De retour en Guinée, certains jeunes migrants rapatriés de la Libye par l’OIM, ont formé une association au cours de laquelle, ils expliquent comment leur  aventure s’est transformée en calvaire. Lisez !

Le JT du 23/07/2018 de Espace TV/En savoir plus sur lematinguinée.com

Kaloum: de gaz lacrymogènes tirés sur les syndicalistes

Après avoir été bloqué par les militaires de rentrer à la bourse du travail pour tenir leur réunion, les syndicalistes se sont dirigés vers le Palais du Peuple, siège de l’Assemblée Nationale, pour exprimer leur indignation contre l’habitude des forces de l’ordre mais aussi, contre le comportement des autorités guinéennes qui restent sourdes oreille à leur revendication.  Mais, très malheureusement, à mi-chemin, justement au niveau du marché Niger dans la commune de Kaloum, des accrochages ont éclaté entre les forces de l’ordre et les syndicalistes.

Bourse du travail : « Le dialogue est rompu », dixit Mamadou Mansaré.

Ce lundi 23 juillet 2018, a été un moment dure pour les syndicalistes de l’inter-centrale CNTG-USTG, malgré qu’il ait lancé la grève illimitée. Ils ont été empêchés de marcher dans le centre ville de Kaloum pour finir à la Tannerie. Alors face à tout ces empêchements ça et là par la police, Mamadou Mansaré annonce la fin du dialogue entre le gouvernement et syndicat qui a été sollicité par le

Pages

La parole à ceux qui font l'actualité