Le JT du 01/08/2018 de la RTG Koloma/En savoir plus sur lematinguinée.com

Massacres du 28 septembre 2009 : «Je dis simplement que ce procès aura lieu en Guinée et très bientôt » Dixit Me Cheick Sako.

Le ministre d’Etat ministre de la justice garde des sceaux a annoncé le mercredi 1er août 2018, lors de la réunion du comité de pilotage de l’organisation dudit procès, que le procès aura lieu en Guinée et  là très bientôt.  Me Cheick Sako  a profité de l’occasion de communiquer sur le montant global pour l’organisation qui s’élève à 78 milliards de francs guinéens.

Manifestation contre le prix du carburant : la CONASOG invite les forces sociales de changer la stratégie

La Coalition Nationale des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CONASOC) à  travers son Président Elhadj Mamadi Kéita, a tenu une déclaration ce mercredi, 01 Août 2018 à Conakry, pour donner son point de vue sur la crise sociale liée à l’augmentation du prix de carburant par litre de 8 000GNF à 10 000GNF par le gouvernement. Cette situation ayant aboutie à des nombreuses

Massacres du 28 septembre 2009 : calendrier et budget du procès seront connus ce mercredi.

Les Guinéens, notamment les victimes  et parents des victimes des massacres du 28 septembre 2009, au stade du même nom sauront dans les heures qui suivent le calendrier de la tenue du procès, le lieu et son budget. C’est ce qui ressort d’une réunion qui se tient ce mercredi 1er août 2018,  entre les membres du comité de pilotage présidé par son président le ministre  d’Etat, ministre de la justice Me Cheick Sako.

Paris : Sékouba Konaté s’oppose contre un éventuel 3ème mandat d’Alpha Condé

Le Général Sékouba Konaté, ancien président de la transition guinéenne ne laisse aucune chance à une éventuelle modification de la Constitution en faveur du président Alpha Condé. Sékouba Konaté n’arrête donc d’arpenter les immeubles de Paris, Bruxelles et ailleurs. Hier mardi, il était annoncé dans une émission d’une radio privée (Continental Fm) à Conakry, pour intervenir sur la situation de crise

Hadj 2018 : Une situation qui ne dit pas son nom au Centre Islamique de Donka

A l’image de Hadj précédents,  le hadj de 2018 aussi pétrie de la pagaille totale. Jusqu’à présent, il y a des pèlerins n’ont pas toujours leur visas. Ils sont abandonnés au Centre Islamique de Donka. Le détournement des places et  la corruption sont monnaie courante dans l’organisation de Hadj de cette année. Il ya des pèlerins venus de l’intérieur du pays, qui n’ont aucune famille à Conakry,  aujourd’hui ils sont abandonnés  au Centre Islamique de Donka. Jusqu’à présent ils n’ont pas reçu les documents leur permettant d’effectuer  le hadj à la Mecque.  

Le JT du 31/07/2018 de Espace TV/En savoir plus sur lematinguinée.com

Hausse du prix du carburant : les négociations reportées

Majoritairement  tous malades sous l'effet  des gaz lacrymogènes aspirés lors de leurs manifestations devant la bourse du travail et au marché Niger, les syndicalistes ont demandé ce mardi 31 juillet 2018,  de suspendre les négociations  entre eux, le patronat et le gouvernement pour 48 heures pour discuter sur le prix du carburant à la pompe, mais  aussi la réponse du gouvernement après avoir déposé leurs documents.

Elie Kamano invité de l’émission les grandes gueules: dénonce le comportement de certains...

Elie Kamano, artiste engagé pour le respect de la Démocratie en Afrique, surtout en république de Guinée, était l'invité d’une émission d’une radio privée de la place, pour parler de la crise qui assaille actuellement le pays, depuis que le gouvernement a augmenté le prix du carburant par litre de 8 000GNf à 10 000GNF. Selon Elie Kamono, l’accord pour les forces sociales, il faut que le prix du carburant soit revient à 8 000 GNF malgré qu’il dénonce des actions des syndicalistes, qui vaguent souvent pour leur intérêt à chaque fois qu’il s’agit de négocier avec le gouvernement.

TPI de Kaloum : Mathurin Bangoura convoqué à comparaitre ce mardi

Le gouverneur de la ville de Conakry, le général de brigade Mathurin Bangoura va comparaitre ce mardi, 31 Juillet 2018 devant le Tribunal de Première Instance de Kaloum. Le général est accusé par les Forces Sociales, à l’occurrence le Balai Citoyen pour abus d’autorités et interdiction le droit de manifester, quelque chose qui est constitutionnelle. Vous savez que, les forces Sociales ont porté plainte contre le général de Brigade Mathurin Bangoura, pour qu’il vient expliquer devant le Tribunal, si c’est lui le constituant ou le législateur, qui ont octroyé ce droit aux guinéens.

Le JT du 30/07/2018 de la RTG Koloma/En savoir plus sur lematinguinée.com

TP : Moustapha Naité annonce la fin des travaux du pont de Linsan.

C’est désormais un rêve devenu une réalité. Les travaux sur le pont de Linsan, dans la préfecture de Kindia sont terminés. L’annonce a été faite  ce lundi 30 juillet 2018, par le ministre des Travaux Publics, Moustapha Naité au cours d’une conférence de presse qu’il a animée dans les locaux de son département.

Bourema Condé aux ONG et associations sans agrément « Je vous mets en rapport avec la loi et on vous fait interpeller tout simplement ».

Le ministre de l’administration du territoire  et de la décentralisation, le général Bourema Condé  s’est entretenu ce lundi 30 juillet 2018, avec les  membres  des ONG et associations évoluant sur le territoire guinéen. Bourema Condé les a invités à faire une prise de connaissance générale de la loi 019 de l’assemblée nationale guinéenne qui donne les directives du mouvement associatif, des ONG, mais aussi mise en garde ceux ou celles qui opèrent sur le terrain sans agrément délivré par son département.

Mouvement syndical : la FESABAG se désaffilie de l’USTG.

La Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro finances de Guinée (FESABAG) a dans un communiqué  en date  de ce lundi 30 juillet annoncé sa  désaffiliation de la centrale syndicale USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée). 

Grève : les syndicalistes ont déposé des documents au gouvernement (Mamadou Mansaré)

Les négociations entre le gouvernement et syndicats  qui étaient rompues  se sont ouvertes ce lundi 30 juillet dans les locaux du ministère de la fonction publique et reprennent demain mardi 31 juillet 2018. Mais au compte de cette journée, les syndicats ont déposé les documents nécessaires concernant leurs points de revendication qui feront l’objet de négociations.

TPI de kaloum: le procès de Paul Moussa Diawara et Inza Bayo renvoyé au 10 septembre prochain.

Poursuivis pour détournement de derniers publiques et complicité, le procès de Paul Moussa Diawara qui était attendu ce lundi 30juillet à la barre pour continuer ses explications sur l'utilisation des fonds de 17millards de GNF et les 14 milliards à été renvoyé pour le 10 septembre 2018.

Fatou Bensouda, procureure de la CPI : « Personne n’échappera à la justice »

Jean-Pierre Bemba, Laurent Gbagbo, Seif el-Islam Kadhafi… L’avocate gambienne défend le travail de la Cour pénale internationale sans faillir.

Déboitement de la conduite d’eau au Km 36: des riverains ont du mal à trouver de l’eau

La Société des Eaux de Guinée (SEG) traverse actuellement des problèmes depuis que les fortes pluies ont commencé à abattre sur Conakry. Récemment encore, la conduite d’eau principale qui est déboitée entre Kountia et le Km 36. Et, automatiquement, cette panne technique a entrainé une pénurie d’eau criarde dans la localité. Et actuellement,  depuis quelques jours maintenant, des riverains ont du mal à trouver de l’eau potable dans leur robinet.

Déviation du pont de Linsan submergée : communiqué du ministère des TP

De fortes pluies ont fait monter le niveau du cours d’eau à Linsan. Le point de passage de la déviation qui traverse le cours d’eau a été submergé avec la montée des eaux. En l’état actuel, techniquement et pour ne pas créer d’avantages de désagréments pour les usagers, aucune action n’est possible. Nous espérons que le niveau des eaux baisse rapidement afin que le trafic, pour toutes les catégories de véhicules, reprenne normalement sur l’ensemble de la déviation.

Effondrement de l’immeuble de 7 étages : le propriétaire de l’immeuble a changé l’ingénieur plus de trois fois »

Effondrement de  l’immeuble  de 7 étages : le propriétaire de l’immeuble a changé l’ingénieur plus de trois fois » (une victime)
L’effondrement d’un immeuble R+7  survenu hier soir dans le quartier Coronthie dans la commune de Kaloum, suscite beaucoup d’interrogations dans la  cité sur la compétence de l’ingénieur  qui a construit   l’immeuble en question.

Pages

La parole à ceux qui font l'actualité