59e anniversaire de l’indépendance de la Guinée : le Premier Ministre Mamady Youla salue l’engagement citoyen de la jeunesse guinéenne (discours intégral)

Conakry, le 2 Octobre 2017 – Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement, Mesdames et Messieurs les Compagnons de l’Indépendance, Mesdames et Messieurs les Représentants des Partis Politiques, Mesdames et Messieurs les Membres du Comité d’Organisation, Chers Jeunes de Guinée, Distingués Invités, Mesdames et Messieurs, 02 Octobre 1958 – 02 Octobre 2017, voilà 59 ans aujourd’hui, l’engagement et la mobilisation d’hommes et de femmes qui pour la plupart avaient entre 25 et 40 ans, à prendre résolument en main les destinées de leur pays, ont conduit à la proclamation de

Coopération : Un tête-à-tête entre le vice-président ivoirien et le premier ministre guinéen à Paris

Paris, le 4 Octobre 2017 – En marge du 17e Forum Economique International sur l’Afrique organisé par l’OCDE, et en compagnie du Ministre d’Etat, Conseiller à la Présidence de la République, Bah Ousmane, du Ministre en charge du secteur privé, Boubacar Barry, de l’Ambassadeur de Guinée en France, Amara Camara et Chantal Colle, nous avons eu une audience avec le Vice-président Daniel Kablan Duncan de la République de Côte d’Ivoire.

Fête de l’indépendance : El Biro Kanté se souvient des premiers pas du jeune Etat guinéen en 1958

A l’occasion de la célébration du 59ème anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance ce lundi, 02 octobre 2017, El Biro Kanté, compagnon de l’indépendance guinéenne, se souvient des évènements des premiers pas de notre pays. Dans son intervention, El Biro Kanté a indiqué que lorsqu’on a proclamé l’indépendance de la Guinée le 02 octobre 1958, la France a retiré tous ses fonctionnaires, toute la coopération a été arrêtée deux jours avant même. «Le gouverneur général avait vidé la Banque où on avait déposé des fonds.

Journée ville morte : les premiers constats de nos reporters

Si le mot d’ordre de journée ville morte est suivi dans certaines endroits de la ville de conackry , cependant tel n’est pas le cas dans d’autres. C’est du moins le constat fait par un reporter de lematinguinée.com . seulement quelques endroits de la capitale qui ont l’image d’une journée de manifestation. En effet, dès ce matin, aux environs de 8 H, l’axe T5 – Enco5 était barricadé par des jeunes. Des fumées étaient visibles dans cette zone favorable à l’opposition. A noter que la circulation sur l’axe Cosa – Bambéto reste pour le moment sans perturbation.

Le civisme et la paix : le président de la république institue deux prix nationaux

Hier, le président de la république professeur Alpha Condé,a dans un décret lu à la télévision nationale sur proposition du ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté Kalifa Gassama Diaby, a institué deux prix nationaux pour le civisme et la paix. Selon le dit décret, « ces prix visent à récompenser des personnes physiques ou morales ou des entités qui seront distinguées dans l’année par la qualité et la pertinence des services rendus à la nation dans le cadre de la promotion d’une citoyenneté responsable, de la culture du civisme et de la paix et de l’unité nationale ».

Un autre coup de balai : trois autres ministres remerciés

Après Makalé Camara et André Loua, le président de la république vient de limoger trois autres ministres du gouvernement Youla. Lounceny Camara, ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, est remplacé par Ibrahima Kourouma, en service à la présidence de la République.

Madame Diaby Mariama Sylla jusque là secrétaire générale du ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, est nommée ministre du même département, en remplacement de Sanaba Kaba.

Pages