Santé

Ébola en Côte d'Ivoire : l'ANSS vient en sapeurs-pompiers

Les autorités guinéennes à travers l'agence nationale de la sécurité sanitaire viennent au secours de la côte d'Ivoire 24 heures après la déclaration d'un cas d'Ebola dans ce pays frère.

Les mesures prises par Abidjan après la découverte d’un cas d’Ebola importé de Labé (Guinée)

Déclaration du Gouvernement ivoirien

Les autorités sanitaires du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle ont été informées le samedi 14 août 2021, par l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire, d’un cas positif de maladie à Virus Ebola après l’examen d’un échantillon prélevé la veille, vendredi 13 août 2021 aux urgences médicales du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Cocody, sur une jeune fille âgée de 18 ans, de nationalité Guinéenne.

Covid-19 : à partir de septembre, le pass vaccination sera obligatoire pour les déplacements, (Dr. Sakoba Keita)

Le Ministre de la santé et les responsables de l'agence nationale de sécurité sociale (ANSS) étaient devant les médias ce vendredi, 13 août, pour parler des nouvelles dispositions prises pour freiner la propagation de la pandémie covid-19 en Guinée. Parmi ces mesures, Dr. Sakoba Keita, Directeur général de l'ANSS a annoncé que désormais le pass vaccinant est obligatoire pour tous les demandeurs que visa guinéen. Tout voyageurs qui souhaiterait avoir cette pièce doit se munir de pass vaccinant faute quoi il lui serait impossible de se procurer du visa guinéen.

Lutte contre le covid-19 : le Maire de Ratoma honoré par une structure de communication

Il s'agit de l’agence référence communication (ARCOM) qui vient, ce jeudi 8 juillet 2021, décerné un prix honorifique au Maire de la commune de Ratoma ‘’Issa Soumah''. Cette distinction personnelle lui a été attribuée, suite à son combat pour la lutte contre le covid-19 en Guinée, notamment dans la commune qu'il dirige (Ratoma). C'est un satisfécit de mérite, qu'il a reçu en présence de plusieurs de ses collègues de travail, dans sa salle de réunion de ladite commune.

Dr. Sakoba Keita : ‘’A partir de la fin d'août, nous allons exigé le carnet de vaccination aux sorties et rentrées de nos grandes villes''

Pour faire l’état des lieux de l'évolution de la pandémie covid-19 en Guinée, l'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a animé une conférence de presse ce mardi, 06 juillet a son siège a Kaloum. Après avoir fait la situation de la maladie dans le pays, le Directeur général de l'ANSS, a annoncé de nouvelles mesures que sa structure est en train d'envisager pour permettre d'atteindre le taux de vaccination de 30% des guinéens.

Fièvre Lassa : un cas de décès enregistré à Yomou ! (Déclaration)

Au moment où le Gouvernement Guinéen est en train de déployer des efforts louables pour la double riposte à la pandémie de la COVID 19 et à l'épidémie d'Ebola en Guinée, le pays vient d'enregistrer un cas mortel de Fièvre Lassa dans la Préfecture de Yomou, au courant du mois de mai 2021.

Une investigation est en cours dans les villages concernés, et à ce jour 30 contacts sont identifiés et suivis.

L'échantillon prélevé sur le cas index décédé est positif à la fièvre Lassa

après une double confirmation par les Laboratoires de NZérékoré et celui

Dr. Sakoba sur l'interdiction de la prière nocturne : ‘’Le covid-19 se propage dans les lieux clos et quand la prière dure les gens sont beaucoup plus exposé’’

Le 03 mai dernier, les fidèles musulmans de Conakry ont été surpris de l'interdiction des prières nocturnes dans les différentes mosquées. Cette décision qui est intervenue au lendemain du démarrage de ces prières dans les mosquées a suscité beaucoup de réaction et d'indignation chez les populations. Pour calmer les ardeurs, le Directeur général de l'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a devant les médias ce mercredi, 05 mai  expliqué les raisons qui ont motivé la prise de cette décision.

Dr. Sakoba sur l'interdiction de la prière nocturne : ‘’Le covid-19 se propage dans les lieux clos et quand la prière dure les gens sont beaucoup plus exposé’’

Le 03 mai dernier, les fidèles musulmans de Conakry ont été surpris de l'interdiction des prières nocturnes dans les différentes mosquées. Cette décision qui est intervenue au lendemain du démarrage de ces prières dans les mosquées a suscité beaucoup de réaction et d'indignation chez les populations. Pour calmer les ardeurs, le Directeur général de l'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a devant les médias ce mercredi, 05 mai  expliqué les raisons qui ont motivé la prise de cette décision.

Dr. Sakoba aux fidèles musulmans : ‘’Ceux qui sont grimpés, enrhumés doivent s'abstenir de participer aux prières collectives''

Les fidèles musulmans de Guinée a l'instar de leurs coreligionnaires du monde débutent ce mardi, 13 avril le mois saint de Ramadan dans un contexte marqué par la présence de la pandémie covid-19 dans pays. Pour éviter la propagation de cette maladie dans les Mosquées et d'autres lieux de prière collective, l'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) invite les fidèles musulmans au respect des mesures barrières.

Dr Sakoba Keita demande également a ceux qui sont grimpés, enrhumés ou présentant des difficultés respiratoires de s'abstenir de participer aux prières collectives.

Ebola: de nouveaux cas signalés à Kpaghalaye dans la préfecture de Nzérékoré..

Alors qu’on pensait circonscrire l’épidémie réapparue en février dernier à Gouécké, trois décès suspects viennent d'etre  enregistrés successivement dans une famille à Kpaghalaye, suscitant des interrogations. C’est suite à des investigations, qu’un membre d'une famille a été testé positif au virus Ebola. Ce dernier qui est un étudiant de l’école de soin de santé communautaire aurait pris la fuite, par peur d’être hospitalisé au C-TEPI. Principal obstacle rencontré par les autorités sanitaires, la réticence.

Pages